Pour nous laisser un commentaire, cliquez sur ce lien

 

 

Le 30 avril 2017,

 


Dernier pont en bois couvert de L'ontario, la couverture sert à protéger le sol et la structure du pont en bois. Il était connu pour être le pont des amoureux.

 

 

 

Nous montons vers le nord en direction du lac Huron, région autrefois peuplée par les Hurons qui se disputaient avec les Iroquois le commerce des fourrures de Castor. Les Iroquois armés par les Hollandais, ont affaibli puis décimé le peuple Huron, qui n'a eu de salut que dans l'exode. Les Jésuites Français ont tenté de les convertir et ont contribué à leur division, une partie voulant conserver leurs croyances.

La venue des Européens a aussi participé à la propagation de maladies qui ont fortement touché les peuples indiens (1610 à 1650). Aujourd'hui, dans cette région, on rencontre beaucoup de Francophones et quelques indiens.

 

 

 

 

 

 

Vidéo réalisée en fin de journée

 

Le 3 Mai 2017

Vidéo réalisée le lendemain matin, température de l'air -2.5°C, mais pas un seul nuage dans le ciel

 

La route qui longe le lac est la transcanadienne qui va d'est en ouest, les camions sont nombreux et roulent entre 95 et 105 selon la pente de la route. Cette vitesse se prête peu à la découverte du paysage et c'est bien dommage. Heureusement, il y a de nombreuses aires de pique-nique.

 

En soirée, nous cherchons un endroit pour la nuit, nous utilisons Ioverlander, bien pratique, nous faisons un repérage en milieu de journée, en vérifiant avec map si les sites proposés nous conviennent. (pas trop près des routes, près d'un lac...).

 

Ce soir nous avons eu la chance de voir une famille de castors près de leur barrage, ils se déplacaient sur le lac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 4 et le 5 Mai 2017

 

Nous quittons le lac Supérieur avec un peu de regrets, c'est vraiment un endroit fabuleux que nous avons beaucoup apprécié. Pour continuer vers l'ouest, nous décidons de rester au Canada et d'éviter les "high ways" autoroutes à camions qui mènent un train d'enfer. Nous sommes partis avec 3 °C ce matin, mais vers 10H00, le soleil est sorti et la température est montée à 22°C. Sur ces routes tranquilles, Hélène a pris le volant pour une heure de route, elle était très fière d'avoir mené la roulotte et moi de mieux profiter du paysage.

 

Tous les jours, nous rencontrons des gens qui sont soit interessés par notre véhicule, ou par notre voyage et qui viennent nous parler ou nous font de grands signes ou même prennent des photos, nous ne regréttons pas les posters collés sur la roulotte.

 

Hier, un orignal nous attendait au bord de la route, j'ai fait demi tour pour le revoir, mais il était rentré dans sa forêt.