Pour nous laisser un commentaire, cliquez sur ce lien

 

El Salvador

 

Le Salvador est le plus petit pays d'Amérique centrale avec une superficie totale de 20 742 km pour une population estimée à 6 328 196 habitants en 2014, et possède à ce titre la densité de population la plus élevée du continent américain. Il possède également un climat tropical, et borde le sud-ouest du Honduras et le sud-est du Guatemala. Enfin, il est le seul pays continental d'Amérique centrale à ne donner que sur le Pacifique, comme pour le Belize avec l'Atlantique. Son territoire se répartit sur 14 départements et 262 municipalités. San Salvador en est sa capitale, et les villes de Santa Ana et San Miguel en sont les villes les plus importantes.

Le nom officiel « El Salvador » qui signifie le Sauveur, en référence au Christ, fut donné lors de la première constitution de la république promulguée le 12 juin 1824

El Salvador a adopté le dollar américain comme monnaie en 2001 à la place du colón. La République de El Salvador est le plus petit pays d'Amérique centrale, mais il occupe le quatrième rang au niveau économique de l'Amérique centrale. Étant donné qu'il possède peu de ressources naturelles, le pays importe beaucoup de matières premières, de combustibles et plusieurs autres denrées. L'économie du pays est principalement axée sur les services et les communications. L'industrie manufacturière est, quant à elle, la plus importante d'Amérique centrale. Selon l'encyclopédie Larousse en ligne, 58 % de la population travaille dans le secteur des services. Au niveau de l'agriculture, le Salvador produit un café arabica, (dit "lavé"), de première qualité, essentiellement exporté vers l'Europe et les États-Unis. Il fait partie des quinze plus grands producteurs mondiaux de café, malgré une récolte caféicole en baisse de plus d'un tiers entre 2011 et 2016, ce qui en fait toujours le quatrième cultivateur de café d'Amérique centrale derrière le Honduras, le Nicaragua et le Costa Rica.

Le Salvador est célèbre pour sa forte criminalité et l'insécurité endémique qui règnent dans le pays ; ceci à cause de la pauvreté mais aussi de la guerre que se livrent les gangs mafieux : la Ms et la Mara.

 

 

Notre passage de frontière

 

Avant la frontière, sur 10 km, les camions sont arrêtés en attente pour passer, la plupart attendant patiemment dans un hamac installé sous leur camion, c’était assez insolite. Le trafic dans les 2 sens ne se faisant plus que sur une voie entrainant un véritable slalom entre les véhicules, il nous faudra une heure pour faire ces 10 km et 2 heures de formalités avec seulement une taxe de 5 dollars pour l’entrée de la municipalité. Les douaniers sont sympathiques et accueillants, nous souhaitant la bienvenue et l’un d’eux était triste que l’on ne reste pas longtemps dans son pays. L’état des routes est sensiblement meilleur qu’au Guatemala, nous faisons un stop dans une ville très sympa, pour prendre des dollars et un repas de pupusa dans une pupuseria, une tortilla fourrée au fromage et chorizo, (plusieurs choix sont possibles), elles se mangent accompagnées de crudités épicées, nous avons dit à la patronne que c’était notre premier jour au Salvador, et que les légumes étaient excellents, elle nous a souhaité la bienvenue et nous a offert un pot de légumes.

Notre premier camping sera dans le parc national de Cerro Verde, entouré de volcans à 1830 m d’altitude, là aussi, super accueil, on y restera 2 nuits.

 

 

 

Honduras

Le 18 novembre 2017

Après 2 jours passés dans un parc magnifique, l’endroit que nous avions choisi nous faisait passer par des routes de montagne isolées, ne nous sentant pas à l’aise, nous avons continué notre route sur la pan américaine et rejoint la frontière du Honduras, ou encore une fois tout s’est bien passé.   

Un jeune couple de Madrid (José et Ana) est venu nous voir car il leur manquait 6 dollars, (banque fermée), nous leur avons avancé l’argent et nous les avons pris dans notre camping-car, pour leur éviter le bus.  José a négocié le tarif pour une place de tente et de camping car pour 20 dollars, sur la pelouse d’un hôtel sécurisé et nous avons passé la soirée à discuter.

                                                                                                                                                                           

Guatemala                                                                  top                                                                                      Nicaragua